• Après des études et une carrière professionnelle dans la Région parisienne, René L’Hôte et son épouse se sont installés à Saint-Hilaire-la-Gravelle. Alors retraité, il a pu se consacrer à l’une de ses passions : l’histoire du Dunois, son pays natal. Son premier ouvrage fut consacré à Cloyes-sur-le-Loir : Les marquis d’Argent de Deux-Fontaines. Puis, membre de la Société Dunoise Archéologie, Histoire, Sciences et Arts, il a écrit des études dans le troisième tome de l’Histoire du Pays Dunois publié par l’association ainsi que dans les bulletins annuels, se consacrant plus particulièrement aux Dunois-Longueville, les descendants de Jean bâtard d’Orléans, comte de Dunois, et au château de Châteaudun, sa résidence princière.

    Constatant qu’aucun ouvrage n’était à ce jour consacré à l’histoire de sa commune, il a finalement décidé d’entamer les recherches nécessaires, d’écouter les anciens du village pour écrire l’histoire de Saint-Hilaire-la-Gravelle, un témoignage de notre ruralité.


    votre commentaire
  • Marc Roger décline sa passion pour les livres en bibliothèques, médiathèques, salons du livre, centres culturels, théâtres, librairies... Passionné par les textes, amoureux de la langue, le lecteur public est un passeur de livres.


    votre commentaire
  • Né à Paris en 1947, c’est là que Gilbert Tenèze poursuit ses études, jusqu’à un doctorat de sociologie. C’est là aussi, enseignant en Sciences économiques et sociales qu’il dirigera des établissements d’enseignement professionnel. Issu d’une famille de résistants, au nazisme d’abord, au franquisme ensuite, il reste fidèle aux valeurs républicaines qui le portent tant au plan professionnel que personnel. Retraité, désormais beauceron d’adoption, il s’adonne -parmi bien des actions bénévoles- à l’écriture. Son récit, “L’attente”, est le reflet de cet héritage familial qu’il revendique.


    votre commentaire
  • Auteur édité depuis 2015 chez ELLA éditions, Ludovic Lecomte a à cœur de développer le plaisir de lire à travers des romans dans lesquels il dépeint nos émotions les plus fortes. Depuis quelque temps, il régalent aussi les lecteurs plus jeunes, par des romans qui les entraînent vers l’aventure tout en proposant une entrée dans le texte décalée et humoristique, afin de lever les appréhensions que peuvent avoir ces enfants face aux romans. Avec la parution de six ouvrages à ce jour, il partage son temps entre l'écriture, les rencontres avec les lecteurs et les ateliers d'écriture et son métier de professeur des écoles.


    votre commentaire
  • Roger Judenne est né dans une famille d’origine rurale. Il a grandi dans un village beauceron et a connu une enfance sans contraintes, très près de la nature, au contact permanent des gens et des animaux qui vivaient nombreux dans les campagnes à cette époque. Ce sont autant d’empreintes fortes qui expliquent que les gens simples, la nature et les animaux tiennent une place importante dans ses histoires et que la solidarité, la tolérance, l’entraide mais aussi la malice et la générosité sont des qualités qui animent ses personnages.

    Toute sa vie, Roger Judenne a mené en parallèle une carrière d’enseignant et son activité d’écrivain. Il a publié 110 romans, tant en littérature jeunesse qu’en littérature générale ou du terroir.

    votre commentaire
  • Professeure de Français et d'Histoire-Géographie au Collège de Voves durant 35 ans, j'écris depuis une dizaine d'années. Ma biographie du Marquis de Denonville m'a valu en 2011, ex-aequo avec Marie VDB, le Prix du manuscrit de la Beauce et du Dunois, aussi ai-je enchaîné avec d'autres biographies: Chateaubriand à Montboissier. Le Roman des Mémoires; Noël Ballay, l'Africain. Avec et sans Brazza; La Grande Guerre du lieutenant Ballay selon sa correspondance. Ma bibliographie compte également quatre fictions: Clerc-obscur, Les Chevaux de San Marco, Sale temps sur la Lune et Cave Canem. S'y ajoute ma participation à Retour d'enfances, la dernière publication de la Compagnie Ibidem que j'ai rejointe l'an dernier. J'ai donc bien deux amours: l'Histoire et les histoires.


    votre commentaire
  • Olivier Cojan sera à la biennale du livre de Châteaudun le 17 novembre 2019Ancien instituteur, Olivier Cojan s'est fait le chroniqueur de Saulnières, le petit village du pays drouais où il a passé son enfance, à travers une saga familiale (en 5 volumes) qui couvre toute l'histoire du 20e siècle. Le premier volume de cette saga - Le Pays où vont mourir les rêves - a obtenu le Prix du manuscrit de la Beauce et du Dunois en 2015 et le prix de littérature des Lions Club de la région centre en 2018. Olivier Cojan est aussi l'auteur d'un récit tiré de son passé marathonien "Cours, cours camarade" et de "Il est bien tard" le récit de la vie d'un homme ordinaire qui a traversé le 20e siècle et vécu quelques uns de ses épisodes les plus tragiques. Il a aussi cosigné avec son ami Didier Leplat, un album de photos percheronnes "Le Perche Naturellement.


    votre commentaire
  • Jean Ferrière sera à la biennale de ChâteaudunJean Ferrière

    Auteur de  Et si  « A la Recherche du temps perdu » nous était conté

     

    Bio-express :

    Né en  1946 à Dreux.

    Études secondaires à l’École Normale d'instituteurs de Chartres.

    Études supérieures à la Faculté des Lettres de Tours puis en Sorbonne.

    Enseigne en collège (dont le Clg Marcel-Proust à Illiers-Combray ), puis en Lycée

    à Dreux et Chartres.

     

     Maire-adjoint de Vernouillet (28) en charge des affaires culturelles de 1977 à 1983.

    Nombreuses activités et responsabilités dans le monde associatif :

    -Secrétaire du Musée de l’École

    -Secrétaire du Ciné-club de Saint-Prest

    -Vice président des Samedis Musicaux de  Chartres.

    -Président pendant 10 ans du Festival de Danse de Vernouillet

    -Trésorier de l'assoc. « Jazz pour tous »

     

    Chanteur dans des chœurs de chambre et musicien dans de nombreuses formations de Jazz ; actuellement guitariste du groupe Good Feeling.

     

    Autour de Proust : conférences /lectures : « la Recherche », Proust et la peinture, etc .

    (en collaboration avec le peintre B. Sari).

    En préparation : conférence-concert sur le thème «  Proust et la musique » avec le pianiste François Cornu...


    votre commentaire
  • Dominique PHILIPPE, docteur en histoire, enseignant à Angers


    votre commentaire
  • Marc Guillemin

    MARC GUILLEMIN

     

    Né le 25 octobre 1950 à Bonneval  Eure-et-Loir.

    Correspondant de presse  pour la République du Centre et le groupe La Montagne depuis près de 30 ans. Collaborateur de plusieurs magazines. Auteur,  historien local et passionné de camions et matériels de transport. Membre du collectif d'écrivains Ibidem.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique